Meilleurs Voeux 2016
--------------------------------------------------------------------------------------------
Toute l'équipe municipale se joint à moi pour vous adresser nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.
Qu'elle vous apporte joies, projets, réussites et surtout, la santé.
Bonne et Heureuse année 2016 !

XC

Discours de la cérémonie des vœux du lundi 11 janvier Chers amis,

On ne peut pas évoquer l’année 2015 sans penser aux atrocités de ces attentats et qui ont plongé notre pays dans une tristesse profonde. Par ces évènements, on se doit de relativiser nos petites contrariétés du quotidien et de garder la confiance, la sérénité et l’espoir que nous devons avoir en notre démocratie.

L’été dernier profitant d’une baisse de vigilance de nos concitoyens, nos parlementaires impulsés par notre gouvernement ont voté la Loi NOTRé. Parmi les articles de cette Loi, l’un d’eux obligeait les communautés de communes à fusionner si leur nombre d’habitants était inférieur à 15000. L’inquiétude a donc laissé place au soulagement car, il a été évoqué, pendant la préparation de cette Loi, un seuil de 18000 voire 20000 habitants. Nous avons donc échappé à cette obligation, néanmoins nos voisins de la Communauté de Communes de Beuzeville, avec 13000 habitants, doivent fusionner pour répondre à cette disposition.
Il y a quelques semaines, les élus de la CCB et de la CCPH se sont retrouvés pour échanger sur l’étude d’une éventuelle fusion. Après les débats et la mise en commun des 2 fonctionnements actuels, il est ressorti principalement que 2 compétences facultatives importantes prises par la CCB (compétences « jeunesse » et « voirie ») ont conduit nos voisins à adapter leur fiscalité au fil des ans et cette dernière s’avère donc beaucoup plus élevée que la nôtre. Certes un lissage sur 10/12 ans vers le haut serait prévu afin que la fiscalité de la CCPH rejoigne celle de la CCB. Les compétences seront décidées dans le courant de cette année.
Un avis a été demandé aux conseils municipaux des communes membres. Dans sa séance du 30 novembre dernier, après avoir entendu l’exposé du directeur de la CCPH, venu à notre demande pour répondre aux questions des conseillers, le conseil municipal a émis un avis DEFAVORABLE.
En effet, cette fusion facultative pour la CCPH nous laissait trop d’interrogations et d’inquiétudes sur divers sujets :
• la compétence « jeunesse » entraînerait le transfert des principales ressources de l’association Familles Rurales au profit de la CC. Il y a quelques années, une étude avait révélé qu’une telle prise de compétence « exploserait » les taux d’imposition, les élus avaient délibéré et n’avait pas donné suite à cette étude.
• Concernant la prise de compétence « voirie », elle entrainerait la réduction probable de la fréquence de l’entretien de nos talus, en effet, actuellement la CCB prévoit un seul passage d’épareuse, alors que nous en faisons 2 à Ablon.
• Pour la prise de compétence « tourisme », qui est obligatoire dès janvier 2016, il est prévu au budget estimatif, une subvention de 20 000 euros et des taxes prévisionnelles de 150 000 euros pour la CCB: La conséquence immédiate d’une augmentation supplémentaire des impôts sur ce territoire déjà lourdement taxé.
• Enfin, un point crucial a été soulevé par notre collectivité : la répartition de droit commun. La moyenne de la représentation des communes est établie sur la base de 29 909 habitants pour 51 sièges, soit 1 siège pour 587 hab. En fait, dans cette distribution la commune devra se contenter que d’un seul siège, ce qui est inadmissible pour notre représentativité.

Ces quelques points ont donc rapidement conduit le conseil municipal à refuser cette fusion en l’état. La CCPH a émis un avis favorable, mais à Ablon, les délégués communautaires ont voté lors de cette séance en ayant eu connaissance de l’avis de leur propre conseil municipal et en le suivant.
Toutes ces questions qui alimentent nos inquiétudes, ne sont que le début d’un dépouillage communal. Cette Loi NOTRÉ obligera les collectivités à « céder » leurs compétences « eau » et « assainissement» à l’horizon 2018/2020 !

Il est tellement plus facile de défaire ce qui « marche » plutôt que de résoudre de vrais problèmes. Cette Loi incite à la soumission de nos communes au profit de CC qui seront probablement de plus en plus grandes et nous de plus en plus petits !
Ce point sensible me semblait indispensable à la bonne compréhension de chacun et à la préparation de notre avenir. Par ailleurs, je lancerai volontiers un conseil à ces grands politiciens qui, prenant trop d’altitude, ne voient plus ce qu’il se passe en bas, dans nos campagnes : à force d’écraser les petites communes à grands coups de réformes, ça finira par sentir mauvais.

Revenons à des évènements qu’on a pu maîtriser.

Nous avons lancé en 2015, les démarches pour urbaniser, en partie, le lotissement communal. Avec la CCPH, comme maître d’œuvre, la viabilisation des 11 parcelles débutera courant février, la commercialisation peut déjà commencer.
Depuis 2 ans, les travaux de la réhabilitation de l’ancienne école primaire devraient être amorcés cette année. L’Agence Nationale de l’Habitat a donné son aval et le préfabriqué doit être démonté. Cette opération créera deux logements sociaux avec accessibilité et un logement très social.
Au printemps dernier, un jury s’est constitué afin de sélectionner et récompenser les participants au concours des « maisons fleuries ». Pour cette première édition, félicitons M. et Mme Gérard Sandret qui ont remporté le 1er prix mais aussi la 9ème place au niveau du département. Bravo encore à tous les participants, et rendez-vous au printemps prochain.

Il y a quelques jours, dans cette même salle nous procédions à la remise de la médaille de la jeunesse, des sports et de la vie associative de bronze à notre ami, Henri Sénécal pour l’honorer de l’organisation du carrousel depuis 44 ans. A la fin de ce discours, cette même médaille va être remise à Fabien Bourdon, notre directeur du Centre de Loisirs.

Pour continuer avec le monde associatif, je remercie, comme à l’habitude, les bénévoles des associations rendent vivante notre commune et qui permettent de réaliser des animations, des sorties, des spectacles ou des soirées pour le bonheur et le plaisir de chacun.

Menacés depuis quelques années, avec des effectifs scolaires en baisse, d’une fermeture de classe, c’est lors de la dernière rentrée scolaire que nous avons constaté la fermeture de la classe de M. Serguienko. De nouveau, les classes sont à « unique niveau » en primaire (CP, CM1, CM2, sachant que les CE1 et CE2 sont à Genneville).
Suite au dépôt de dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), dans le cadre des travaux de voirie pour améliorer la sécurité dans le bourg, nous avons obtenu une subvention à hauteur de 30% soit d’un montant de 35252.35 euros. La sécurité est depuis toujours une préoccupation quotidienne et il y a quelques jours, une voiture a fait une sortie de route sur un virage dangereux de la départementale 140. Il devient nécessaire de rendre encore plus sûre cette route. Nous organiserons prochainement avec l’agence routière et le conseil départemental une étude permettant de réduire efficacement et durablement les risques liés à la vitesse.
Le conseil municipal ayant finalisé la phase d’étude et ayant déterminé le choix de la réhabilitation de notre site de traitement des eaux usées, nous espérons que les travaux seront, eux aussi, réalisés en 2016.
Toutes les informations qui ont fait notre actualité en 2015 sont reprises dans le bulletin municipal qui vient d’être imprimé et qui sera distribué par les conseillers municipaux dans les prochains jours. La distribution de ce bulletin qui a demandé plusieurs semaines de préparation aux conseillers est l’occasion de remercier la commission communale communication qui s’est particulièrement investie.
Avant d’appeler notre ami Fabien, je vous renouvelle tous mes vœux pour cette année 2016. Que cette année soit sous le signe du partage et de la paix, qu’elle vous apporte bonheur et santé dans vos foyers. Concernant le mien, j’aurai le plaisir de le voir s’agrandir en mai prochain.
Vive Ablon, vive la vie.


--------------------------------------------------------------------------------------------
Ajouté le 06/01/2016